Gordon Harrison – sca aibaq

peintre-paysagiste canadien primé, sca - aibaq

« Les paysages canadiens inspirent passionnément le travail et la vie de Gordon Harrison. Ces scènes représentent pour lui un terrain de jeu enchanteur, là où il est à l’écoute de son cœur, là où tous ses sens sont en éveil. À force de persévérance, il est devenu l’un des plus grands peintres paysagistes au Canada. Cette aisance naturelle lui vient d’un don du ciel qu’il cultive depuis fort longtemps. En plongeant dans l’univers fascinant des couleurs où les huiles tourbillonnent sur la toile pour façonner un paysage, Gordon renoue avec son passé. L’artiste sans voix d’hier s’exprime aujourd’hui, sans réserve, et les amateurs d’art ne demandent pas mieux » —Joel Haslam, CTV News.

 


 

Gordon Harrison est membre de la Société des artistes canadiens (sca) et de l’Académie des beaux-arts du Québec (aibaq). Principalement autodidacte, il s’inscrit toutefois à l’école des beaux-arts d’Ottawa, une étape au cours de laquelle il est inspiré d’emblée par Jean-René Richard (1895-1982), l’un des artistes québécois les plus avant-gardistes de son époque. Au cours de ses nombreux voyages d’est en ouest, il constituera ainsi une imposante collection de paysages canadiens. L’artiste se fait toujours un plaisir de peindre, sur commande, les scènes favorites de sa clientèle.

 

En 2016, le grand peintre a remporté le prix international du meilleur artiste solo au New York Art Expo.

 

En 2014, il remporte le premier prix dans le cadre du concours national Rêves d’automne à Baie Saint-Paul (Québec).

 

En 2010, il est invité à titre de conférencier au Musée des beaux-arts du Canada.

 

Gordon travaille depuis son atelier de New Edinburgh (Ottawa) et celui des laurentides.

 

Gordon Harrison est né à Montréal et, dès son jeune âge, il s’intéresse à l’art. L’intérêt singulier qu’il développe à l’égard de la nature brute le porte spontanément à entreprendre des études en architecture du paysage à l’Université de Toronto.

 


 

« Gordon Harrison a plusieurs cordes à son arc et elles ont toutes contribué à faire de lui l’un des peintres paysagistes canadiens les plus en vue du moment. La peinture d’Harrison est audacieuse et éclatante. Difficile de croire qu’il est largement autodidacte vu ses incomparables habiletés de coloriste et son sens aigu du dessin.  Harrison est un amoureux de la couleur, il semble avoir créé son propre vocabulaire chromatique pour décrire le paysage canadien. Certains aspects de son œuvre peuvent rappeler le Groupe des Sept, mais il est difficile de les identifier spécifiquement. Peut-être s’agit-il de l’élan d’émotions suscité par ses œuvres d’art exceptionnelles ou de leur complexité graphique. »  Noel Meyer, Magazin’art.

 


 

Son œuvre exprime à la fois force et légèreté. Ses paysages figuratifs, à la limite de l’abstraction, présentent une vision contemporaine de ce que les toiles du Groupe des Sept auraient pu illustrer aujourd’hui. Voilà pourquoi les collectionneurs d’art en redemandent.

 


 

Le peintre voyageur tire toute son inspiration des somptueux paysages qu’il découvre au cours de ses odyssées canadiennes. De tous ces périples, émergera une inspiration qu’il recrée ensuite sur la toile, selon sa propre vision.

 


 

« On l’a surnommé le 8e membre du Groupe des sept. Gordon Harrison a vraiment planché pour éviter le cliché de l’artiste luttant toute sa vie contre la pauvreté et l’anonymat, uniquement pour voir son talent reconnu à titre posthume, alors que cela ne l’aurait pas servi. Il continue plutôt de perfectionner son art, sans relâche, et de démontrer qu’il a tout le potentiel nécessaire pour devenir l’un des plus grands artistes peintres canadiens. Il est d’ailleurs bien déterminé à atteindre ce but. »

—Mark Anderson, Ottawa Citizen

 


 

« Savoir que mon art fait partie intégrante de la culture et de l’héritage canadiens, que mes toiles sont collectionnées à l’échelle mondiale, que mes séances de coaching inspirent tant de gens, d’artistes et d’étudiants, que mon œuvre habille mes ateliers et ma propre galerie, que je peux toujours compter sur l’appui de mon partenaire, Phil, dans ce choix de vie, me donne un grand sentiment d’accomplissement comme artiste canadien. Je vous remercie de faire partie de cette grande aventure. »


voir ses toiles vendues par région du canada


canadian landscape oil paintings available - toiles de paysages canadiens disponibles

 

collectionneurs

Ses tableaux sont exposés dans de nombreuses collections privées aux États-Unis, en Allemagne, au Portugal, au Royaume-Uni, en Écosse, aux Pays-Bas, au Liban, au Kenya, en Tanzanie, à Singapour, au Chili, en Argentine, en Australie et d’un bout à l’autre du Canada.

Parallèlement, des ambassades, des galeries d’art, des municipalités, de grandes sociétés et des organismes du gouvernement canadien se sont portés acquéreurs de ses toiles, à savoir :

Scotia McLeod Inc., Gowlings, Domicile Developments Inc., Charlesfort Development, Sakto Corporation, East Lane Developments, Routeburn Group, Taylor and Craig Associates, London Club, National Capital Business Rideau Club, Memorial University, Sklar Wilton and Associates, Barry J. Hobin and Associates Architects, Fenêtres MQ, Nelligan, O’Brien and Payne, Donnelly Pontiac Buick, Candrive, 4té Interior Design, Kmob Martems, Hulse Playfair and McGarry, Stewart Associates, Basset Direct, ZW Group, BBB Architects, Coutu Champagne Avocats, Reynolds Consulting.

 

 

galeries et salles d’exposition

Les huiles sur toile de Gordon Harrison sont également présentées dans nombre de galeries d’art de tout le pays, à savoir la Galerie d’art canadien McMichael, la Galerie Michael Gibson, la Galerie Petroff, le Rideau Club, la galerie Lorimer, le Muskoka Heritage & Boat Centre, la Galerie Arcadia, la Galerie IPO, les Galeries Lane, les Galeries Christin, la Galerie Jack Pine, les Galeries Koyman, la Galerie des beaux-arts de Marbo, la Galerie Perth, Art in the Village, la Galerie Tangerine Gecko, ainsi qu’à ses ateliers de New Edinburgh à ottawa et des Laurentides, puis à la Galerie des paysages canadiens Gordon Harrison, promenade Sussex, à Ottawa, et avenue de la gare à saint-sauveur dans les laurentides.

L’œuvre de Gordon Harrison fait partie intégrante de la culture canadienne. Ainsi, ses toiles ont récemment été exposées à la Galerie d’art canadien McMichael, au International Artexpo de New York, au Toronto Art Expo, au Festival international Expo Art du Vieux-Port de Montréal, au Festival des beaux-arts de la capitale nationale, à Portes ouvertes Ontario, au Centre national des arts d’Ottawa, au Festival des arts du maire d’Ottawa, au Merrickville Landscape and Wildlife Show, à l’exposition automnale du Ottawa Art Association, au Festival canadien des tulipes, au Bal de neige, au Tour guidé sur l’art du canal Rideau, au Elmwood Art and Home Fair, dans le Canadian House and Home Magazine, magazine culturel québécois Traces, le magazine Ottawa at Home, dans les établissements Les Fougères, La Chaumière du Village et À l’Express Gourmand.

Pour connaître les prochains vernissages et tous les événements à venir, consultez les pages du site.

 

l’art, source d’inspiration

Un projet conçu par l’artiste peintre et son partenaire galeriste, Phil Émond, en 2009.

Encourager les jeunes de la relève à cultiver leur talent artistique et à découvrir la beauté du paysage canadien fait partie de l’héritage que l’artiste tient à léguer à la jeune génération.

Au cours de ce voyage d’exploration, nous offrons aux écoliers, en collaboration avec les programmes d’arts visuels, l’occasion d’expérimenter la vie d’artiste, en leur permettant de créer, sous l’œil vigilant du maître, leurs propres œuvres qui, par la suite, seront exposées à la Galerie Gordon Harrison.

En 2009-2010, la galerie a tenu une exposition intitulée « Les couleurs du Canada, d’un océan à l’autre » qui présentait les œuvres de 41 élèves de 8e année, inscrits à l’école Turnbull.

En 2010-2011, c’est avec fierté que la Galerie a exposé les œuvres des élèves de 3e, 4et 5année de l’Académie Counterpoint. Avec leur accord, les œuvres ont été vendues à l’encan et les profits ont été remis à la fondation Jump Rope for Heart and Stroke. 

En 2011-2012, 20 élèves de la 6e année, inscrits au Collège Ashbury, ont pu aussi exposer leur propre paysage canadien à la Galerie. Grâce à cet événement, des fonds ont pu être amassés pour le nouveau Centre d’apprentissage des arts créatifs.

En 2012-2013, les élèves des classes de 3e et de 4e année de l’école publique D. Roy Kennedy ont exposé des œuvres intitulées « La beauté du Canada ». Les fonds amassés lors du vernissage ont été remis au Camp Maple Leaf. Tous nos remerciements à l’enseignante Mary-Ann Quist.

En 2014-2015, 21 élèves de l’école Montessori, âgés de 9 à 12 ans, ont créé des œuvres intitulées « Les esprits créatifs canadiens ». Tous nos remerciements à l’enseignante Beth MacKay.

En 2016, 45 élèves de l’école St. Mildred, à Oakville, prendront part au projet L’art, source d’inspiration, à leur tour.

Nous remercions tous les élèves que nous continuons d’inspirer, et souhaitons qu’ils poursuivent l’aventure avec nous.

Si vous souhaitez prendre part à ce type de projet, veuillez communiquer avec la Galerie des paysages canadiens Gordon Harrison.

 


 

toiles vendues par région du Canada

Cliquer ici pour voir toutes les toiles vendues par région du Canada

 

videos

gordon harrison and 45 grade 5 students from st. mildred’s-lightbourn school – march 2016 


 

nouvelle galerie d’art gordon harrison à saint-sauveur – cogeco tv – octobre 2015

 


 

ctv news with leanne cusack – interview with canadian landscape artist gordon harrison and galleries phil émond – 2010

 


 

ctv news with leanne cusack – the apprentices of gordon harrison- 2015

 


 

rogers tv – a journey with gallerist phil emond at the gordon harrison canadian landscape gallery – 2011

 


 

classicial 96.3 fm – gallerist sarah petroff gallery presents gordon harrison – 2012

 


 

ottawa-citizen – interview by art critic peter simpson – 2012